AGENCE DIASPORIQUE D’INFORMATION

Abonnez-vous à la newsletter, envoyez un email
quelconque à adi-subscribe@restitution.be

Pavé

Pavé de mémoire

Toute personne qui le souhaite peut faire placer un pavé de mémoire devant la maison dans laquelle vivait une victime du génocide nazi.
Ce pavé est gravé du nom et du destin de la victime.

Soutenez-nous
Les services de l’ADI sont offerts gracieusement.

Ils ont toutefois un coût.
C’est pourquoi les lecteurs soucieux de garantir la pérennité d’un médias communautaire juif d’information et de libre dialogue sont invités à verser une contribution volontaire sur le compte 063-2604642-33 au nom de ADI.



Agenda

 voyage d’études à Auschwitz-Birkenau

00h00 à 23h59 02/04/2018 au 06/04/2018

Les derniers commentaires







 :20171129_ete42aflyera-arecto.jpg "Été 42, rafle dans les Marolles", l’intervention scénique de Richard Kalisz à l’espace Magh, qui aura lieu du 22 février au 3 mars est SOLD OUT

L’Association pour la Mémoire de la Shoah a réservé la représentation de ce vendredi 23 février à 19h, elle dispose encore de places au prix de 8€ la place.

Si vous êtes intéressé, inscrivez-vous auprès de Nicole Weismann, au 02 347 50 65 ou par mail : ams@restitution.be, les places seront disponibles à l’entrée le vendredi 23 février.
Rendez-vous à 19h sur place à l’Espace Magh , rue du Poinçon 17, 1000 Bruxelles

Paiement en liquide le jour même
ou par virement sur le compte BE75 0688 9657 3451, mention "Votre nom Été 42"

 

Le soir du 3 septembre 1942 a eu lieu la grande rafle des Juifs dans les Marolles.

Ce quartier populaire de Bruxelles connaissait une intense activité commerciale menée, entre autres, par des artisans juifs, venus d’Europe de l’Est. Quatre mille Juifs y vivaient…

Les camions, puis les trains, utilisés lors des arrestations ont abouti directement aux chambres à gaz.

Le 20/02/2018  AMS-VHSLire la suite et commenter   2


La Fondation de la Mémoire contemporaine a le grand plaisir de vous annoncer la publication de l’ouvrage : Une éthique de la fraternité. Georges Schnek se raconte...

NousGeorges Schnek (1924-2012) a pendant près de vingt ans présidé aux destinées du Consistoire central israélite de Belgique et contribua à fonder le Musée juif de la Déportation et de la Résistance à Malines et le Musée juif de Belgique à Bruxelles.
Figure de la Résistance en Isère, animateur essentiel de la vie juive en Belgique durant plus de soixante ans, il permit l’éclosion de nombreuses œuvres pédagogiques, culturelles et sociales de la communauté juive. Humaniste engagé, musicien accompli, Georges Schnek fut profondément marqué par les deux pôles de ses convictions philosophiques, le judaïsme et la franc-maçonnerie.

La Fondation de la Mémoire contemporaine, dont il fut un des initiateurs et membres actifs, lui rend ici hommage en mettant en récit le témoignage qu’il livra à l’Université Libre de Bruxelles, où il fut durant plusieurs décennies professeur de chimie en Faculté de Médecine.

Son témoignage – qui évoque sa jeunesse à Bruxelles, les années de guerre, ses multiples engagements, ses réflexions sur le judaïsme et la société – est assorti de nombreux documents et photographies d’archives, ainsi que de notes historiographiques. À travers ces pages, s’esquisse ainsi l’éthique de la conviction, du dialogue et de la fraternité qui caractérisait Georges Schnek.

Le 13/02/2018  FONDATION DE LA MEMOIRE CONTEMPORAINE - Stichting Lire la suite et commenter   4


Depuis dimanche 11 février 2018, à 14h, l’action mémorielle menée à l’initiative de l’Association pour la Mémoire de la Shoah pour la pose des Pavés de Mémoire (« Stolpersteine » en allemand), pour les valeurs des Lumières, contre tous les obscurantismes et la liberté du mode de Commémoration des victimes du nazisme à Anvers a connu une nouvelle étape.La pétition lancée par l’AMS,  en français et en néerlandais,a déjà recueilli ce 12 février 2018 plus de 5.500 signatures de citoyens, flamands, bruxellois et wallons, directement expédiées dans la boîte mail du bourgmestre Bart De Wever.

Après plusieurs années d'attentes, de demandes d'autorisation restées sans réponses, l'AMS a décidé de placer à Anvers deux Pavés de Mémoire dans la seule ville d’Europe avec Munich (berceau du national-socialisme) qui n’acceptait pas encore ce mode de partage de mémoire, alors que 65.000 pavés ont déjà été scellés en Europe devant les derniers domiciles des déportés.


Marka Syfer, fils de Gitla Szafirsztein assassinée à Auschwitz, peut enfin se recueillir et photographier le petit Pavé de Mémoire qu'il a commandé ,fraichement posé au nom de sa mère, déosrmais placé dans le trottoir à Anvers devant le 3 Stoomstraat, où habitait la famille avant de fuir l'invasion nazie.

Michel Lussan, directeur de la communication de l'AMS a déclaré: "Face au silence assourdissant des autorités de la métropole anversoise, persistant depuis de nombreuses années comme seule réponse aux plusieurs dizaines de demandes des familles de déportés assassinés y compris de policiers anversois résistants nous avons décidé de rompre ce déni de mémoire. Passage à l’acte : sceller 2 Pavés de Mémoire avec leur créateur concepteur, l’artiste allemand Gunter Demnig  ! Une action citoyenne de désobéissance civile légitime que l’Association pour la Mémoire de la Shoah revendique et assume la tête haute !"

2 pavés furent posés par l’Association pour la Mémoire de la Shoah ce dimanche 11 février 2018 à 14H à Anvers: celui de Keyla Gitla Szafirstein d’une famille de résistants juifs et celui d’Émile Zuckerberg au 30 Pretoriastraat :

Le 12/02/2018  AMS-VHSLire la suite et commenter   10


Les Samedi 10, dimanche 11 et lundi 12 février prochain, Gunter Demnig posera 15 nouveaux Pavés de Mémoire en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre. Parmi ces Pavés, 6 seront posés aux noms de résistants. En effet, alors que la majorité (environ 90%) de ces Pavés portent les noms de Juifs, ils ne leurs sont pas réservés mais sont au contraire destinés à commémorer toutes les victimes du nazisme.


C’est la Confédération Nationale des Prisonniers Politiques et ayants droit (CNPPA), fondée en Le 28 septembre 1946, qui, alors que ses rangs se clairsèment et qu’elle envisage sa liquidation, a souhaité consacrer une partie de son dernier budget à honorer 6 résistants en sollicitant l’Association pour la Mémoire de la Shoah pour qu’elle fasse poser des Pavés de Mémoire à leurs noms.

Ces Pavés seront posés samedi 10 février.
Le programme est le suivant:

9 heures Laurent-Joseph Degueldre; Rue Neuve,27 à PEPINSTER
Il a été arrêté le 29 mai 1943, déporté  au camp de concentration d'Esterwegen où il a fondé clandestinement une loge maçonnique « Liberté chérie ». Rescapé, il a été reconnu après-guerre « Juste parmi les nations » par l'État d'Israël.

11 heures 30 Emile Palate; Allée Parc Astrid, devant l‘école, à JAMBES. Cérémonie à 11h avant la pose.
Emile Palate  a été assassiné  au camp de concentration de Neuengam.

12 heures 30 Théodule Dufaux; Rue du roi Albert, 24, à TAMINES
Résistant de l'Armée Secrète, il a été arrêté en mars 1944, déporté  au camp de concentration de Dora est assassiné à Nordhausen le 9 mars 1945.

15 heures Hermes Julien Verstichel; Maison communale BEAUMONT.
Résistant de l'Armée des Partisans, il a été arrêté le 4 juin 1944, déporté  au camp de concentration de Gross Rosen où il a été assassiné en février 1945.
Il habitait  avec sa famille une maison isolée aujourd'hui destinée à être démoli, face au seuil de laquelle la pose d'un pavé de mémoire est impossible. Dans ce cas particulier et compte-tenu de la dimension politique de son assassinat, la commune de Beaumont, en accord avec Günter Demnig, à accepté que le Pavé rappelle son nom  en étant placé devant l'entrée principale de la maison communale. Discours :  Madame l'échevine  Béatrice Fagot.

17 heures Fernand Lalieux, Rue Fernand Lalieux, 17 à BOIS D’HAINE. 
Monsieur Lalieux avait 38 ans lorsqu'il a été assassiné pour faits de résistance (les nazis disaient terrorisme) au sein du Mouvement National Belge, après avoir été déporté  au camp de concentration de Mauthausen.

17 heures 30 Oscar Petit et Eglantine Petit; 37, rue de la Régence à CHARLEROI
Le couple de 36 et 38 ans milités au sein du Front de l'Indépendance.  Ils ont été déportés  au camp de concentration d'Ellrich, puis au camp de concentration de Ravensbrück où ils ont été assassinés en mars 1945.

18 heures ; une cérémonie officielle d'inauguration de ces pavés de mémoire pour résistants wallons se tiendra  au sein de  l'hôtel de ville de Charleroi, 15, place Charles II.  Y prendront la parole : Françoise Daspremont,  première échevine, Jacques Ganty du CNPPA,  Un représentant de la communauté juive de Charlevoix et Marcel Zalc , président de l'AMS.

 

Dimanche 11 février, M. Demnig posera à Bruxelles 9 nouveaux pavés aux noms de victimes juives

 A 9 heures 30, un Pavés de Mémoire au nom de Madeleine Sulzberger sera posé devant l’entrée principale du Lycée Emile Jacqmain, dans le parc Léopold, 135A rue Belliard.
Catherine Dombrecht, professeur de ce Lycée aujourd’hui retraitée, en est la promotrice. Soutenue par son ancienne école, elle a souhaité que la mémoire de cette collègue qu’elle n’a pas connue soit mise en exergue pour les élèves et visiteurs de ce Lycée. Madame Madeleine Sulzberger a été interdite de travail en raison de sa judéité, puis arrêtée le  6 juillet 1944et déportée vers Auschwitz où elle a été assassinée.
Une inauguration officielle de ce Pavé est prévue le 8 mars, avec la participation d’élèves du Lycée préparés sous la direction de M. le professeur Nobilio, en présence des autorités académiques et des responsables politiques de la Ville de Bruxelles. 

A 10 heures, 2 Pavés de Mémoire seront placés 80 rue aux Laines aux noms de Fradel Reich Streicher et de  son époux Kalman Reich. L’AMS a reçu l’autorisation spéciale de la Ville de Bruxelles de poser ces 2 pavés à cette date, en raison de l’âge de leur  fille,  Madame  Klara Moszberg, née en 1927, qui  sera présente. Madame  Sylvie Mozberg est la promotrice  de c'est Pavés  gravés aux noms de ses grands-parents.

Le 07/02/2018  AMS-VHSLire la suite et commenter   5


Peut-être serez-vous intéressés de (ré)écouter l’émission de Thierry Genicot, Le monde invisible sur RTBF RADIO La Première, diffusée le jeudi 25 janvier 2018 dernier.

Cette émission radio est consacrée au projet « Le Passage du Témoin », un ouvrage photographique et de témoignages de 37 rescapés des camps de concentration et d’extermination nazis, paru aux Editions de la lettre volée en co-édition avec la Fondation Auschwitz en 1995, mais réédité en novembre 2017 à l’occasion de l’exposition des photographies au Musée de la Kazerne Dossin à Malines d’octobre 2017 à janvier 2018, sous commissariat du Musée Juif de Belgique.
Thierry Genicot s’est rendu à Malines dans la Caserne d’où, durant les années quarante, partaient les sinistres convois vers les camps de la mort…
Avec Daniel Vander Gucht (Editions de la lettre volée), Dominique Rozenberg (Sociologue), André Goldberg (Photographe), Veerle Vanden Daelen (Kazerne Dossin) et Zahava Seewald (Musée Juif de Belgique)
Par ailleurs, dans cette émission seront rediffusées des extraits enregistrés avec une rescapée aujourd’hui disparue : Rosa Ehrlich (épouse Goldstein)…

Bonne écoute,

Le 07/02/2018  André GoldbergLire la suite et commenter   0


L’Association pour la Mémoire de la Shoah reçoit de nombreuses demandes de témoignages de survivants et enfants cachés dans les écoles de Bruxelles. Voici les dates et lieux pour les prochains témoignages. Les élèves auront préalablement reçu une formation / contextualisation par leur enseignant. Ce sont de petits groupes qui permettent des échanges.
Nous sommes à votre disposition pour préparer une intervention.

1) Athénée Fernand Blum, cours d’éducation à la philosophie et à la citoyenneté, élèves de 2ème année, 13 - 14 ans

le lundi 19/03 de 14h à 15h40 (deux classes),
le mardi 20/03 de 14h50 à 15h40
le jeudi 22/03 de 13h10 à 14h50 (deux classes aussi)

2) Lycée Emile Jacqmain, le jeudi 22 février, horaire à déterminer, classe de rhéto. Préparation à l’inauguration d’un pavé de mémoire devant le lycée pour une enseignante Madeleine Level, interdite d’enseignement puis déportée.

3) Ecole 5 à Molenbeek en mars, date à déterminer

Si vous souhaitez participer à ces témoignages, contactez Nicole Weismann à l’Association pour la Mémoire de la Shoah pour plus de détails, du lundi au jeudi de 9h à 13h au 02 347 50 65.

 :20180206_anderl110221_1.jpg  :20180206_img_8191.jpg  :20180206_img_8186.jpg  :20180206_img_8188.jpg

Quelques témoins avec des élèves de l'Athénée Joseph Bracops, à Anderlecht, en 2011

Le 06/02/2018  AMS-VHSLire la suite et commenter   0


De openbare plechtigheid waarbij 7 Struikelstenen aan hun promotor mevrouw Evelyn Fine overhandigd worden zal deze zaterdag 27 januari om 11 uur plaatsvinden in het Hotel Leopold, Quinten Matsijslei 25, Antwerpen (800 meter van het Centraal Station).

De burgemeester van Antwerpen staat niet toe dat de slachtoffers van het nazisme wordt herinnerd met Struikelstenen die geplaatst in de stoepen die tot de openbare ruimte van de stad behoren. Dat is waarom mevrouw Fine ze meeneemt naar de Verenigde Staten om ze tijdelijk in bewaring te geven in het Holocaust Memorial Museum in Washington.

27 januari: Internationale Holocaust-herdenkingsdag: deze zaterdag is het 73 jaar geleden dat Auschwitz werd bevrijd.
Ongeveer een miljoen Joden uit Europa werden vermoord, waaronder 30.000 Joden uit België.
65% van de joodse bevolking van Antwerpen werd opgepakt door de gemeentepolitie.

Een petitie van de AMS-VHS in het Frans en het Nederlands aan het adres van Bart De Wever, burgemeester van Antwerpen, eist vrijheid van de wijze van herdenking van de slachtoffers van het nazisme in Antwerpen. Op 24 januari om 23.00 uur waren er al meer dan 2.650 handtekeningen verzameld.

De overhandiging van de Struikelstenen zal worden gevolgd door een persconferentie.

 

Le 24/01/2018  Jan Hertogen, Nederlandstalig contactpunt AMS-VHSLire la suite et commenter   4


La cérémonie publique de remise des 7 Pavés de Mémoire à leur promotrice Madame Evelyn Fine se tiendra ce samedi 27 janvier à 11 heures à l'Hôtel Léopold, Quinten Matsijslei 25, Antwerpen  (à 800 mètres de la gare centrale).

Le bourgmestre d’Anvers n’autorise pas que la mémoire de ces victimes du nazisme soit rappelée sous forme de Pavés de Mémoire placés dans les trottoirs, espace public de la métropole. C'est pourquoi Mme Fine les embarquera pour les Etats-Unis où elle les confiera temporairement au Musée Mémorial de l’Holocauste à Washington.

Le 27 janvier, Journée internationale de mémoire de la Shoah: ce samedi, il y aura 73 ans qu’Auschwitz étaient libéré.
Environ un million de Juifs d'Europe y ont été assassinés,  dont 30 000 Juifs de Belgique.
65% de la population juive d’Anvers avait été raflée par la police communale.

Une pétition de l'AMS-VHS en français et en néerlandais adressée à Bart De Wever, bourgmestre d'Anvers, demande la liberté du mode de commémoration des victimes du nazisme à Anvers. Le 24 janvier à 23 heures, elle avait déjà recueilli plus de 2650 signatures. 

Le remise des Pavés de Mémoire sera suivie par une conférence de presse.

Le 24/01/2018  AMS-VHS - Michel Lussan, chargé de communicationLire la suite et commenter   4


 :20180121_zellikakazan.jpgL’Association pour la Mémoire de la Shoah et l'ensemble des citoyens qui souhaitent faire placer des Pavés de Mémoire à Anvers sont confrontés au refus opposé par la Ville de les autoriser  sur son territoire. Dans le perspective de la Journée internationale de mémoire de la Shoah, l'AMS a diffusé une pétition (signer ici) en français "Pour la liberté de commémoration des victimes du nazisme à Anvers".

En 4 jours, cette pétition a recueilli plus de 1500 signatures.

Samedi 27 janvier, à l’occasion du 73ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, 7 pavés de mémoire que Madame Evelyn Fine a commandé aux noms de ses proches assassinés par les nazis, afin qu’ils soient posés devant les seuils des maisons qu’ils habitaient à Anvers avant d’être déportés pour la seule raison qu’ils étaient Juifs, lui seront officiellement remis pour qu’elle les transporte outre atlantique et les confie au Musée Mémorial de l’Holocauste à Washington, jusqu’à ce qu’ils puissent trouver leur place légitime.

La liste des premiers signataires sera publiée lors d’une cérémonie qui se déroulera à Anvers ce samedi 27 janvier, de 11 heures à 14 heures.

 

Le 21/01/2018  AMS-VHSLire la suite et commenter   10


Moe van het wachten op een antwoord van burgemeester Bart De Wever op de aanvraag voor een vergunning om in Antwerpen Struikelstenen te plaatsen met de namen van haar familieleden vermoord door de nazi’s, vraagt Evelyn Fine, die nu in de Verenigde Staten woont, om de stenen te kunnen bewaren in het Holocaust Memorial Museum in Washington, wachtend op betere tijden.

De zeven Struikelstenen die ze bestelde worden haar op zaterdag 27 januari om 11 uur in de hal van het Red Star Line Museum, Montevideostraat 3 in Antwerpen, publiekelijk overgemaakt.

De datum en de plaats zijn symbolisch. Elk jaar op 27 januari, de verjaardag van de bevrijding van Auschwitz in 1945, herdenken de Verenigde Naties de Holocaust en werken ze aan de preventie van genocides. Het was met de schepen van de Red Star Line dat vóór de oorlog miljoenen joden Europa verlieten via Antwerpen, op weg naar de Verenigde Staten om het antisemitisme en de economische ellende te ontvluchten die hen werd opgelegd.

 

Le 20/01/2018  Jan Hertogen, Nederlandstalig contactpunt AMS-VHSLire la suite et commenter   2




info@restitution.be ou via ce formulaire

* * * *

image : *
Recopier le code (en minuscule)

Je vous autorise à m'envoyer des informations sur les activités, évènement, ...

Oui  |   Non

les champs marqués par une * sont obligatoires. Le respect de la vie privée est assuré.

Liens