AGENCE DIASPORIQUE D’INFORMATION

Abonnez-vous à la newsletter, envoyez un email
quelconque à adi-subscribe@restitution.be

Pavé

Pavé de mémoire

Toute personne qui le souhaite peut faire placer un pavé de mémoire devant la maison dans laquelle vivait une victime du génocide nazi.
Ce pavé est gravé du nom et du destin de la victime.

Soutenez-nous
Les services de l’ADI sont offerts gracieusement.

Ils ont toutefois un coût.
C’est pourquoi les lecteurs soucieux de garantir la pérennité d’un médias communautaire juif d’information et de libre dialogue sont invités à verser une contribution volontaire sur le compte BE79 0632 6046 4233 au nom de ADI.

 



Les derniers commentaires







    Commentaire    Retour Imprimer

L'Atelier Marcel Hastir commémore l'arrèt du XXème convoi

Le milieu du mois d’avril sera marqué comme chaque année par la mémoire de l’arrêt du XXe convoi de déportation en 1943. Ce acte exceptionnel de résistance à la Shoah a été commis en Belgique, en dépit du refus des organisations de résistance de les soutenir, par les frères Alexandre et Youra Livchitz ainsi que Jean Franklemon, de jeunes bruxellois proches des Marcel Hastir et de l'école théosophique.

En leur mémoire, le 20 avril à 20 heures, 
l’Atelier Marcel Hastir présentera le documentaire-vidéo  Je reviendrai de Jean Barat et le livre Lettres à Khayè, publié par Jacques Wenig, fils de Zysman. Les lectures de passages de ces lettres seront entrecouples par la projection du documentaire que Jean Barat a réalisé sur cet homme qui, revenu d’Auschwitz, avait vécu l’indicible.

Depuis qu’il a été interné au camp de Pithiviers, en mai 1941, Zysman Wenig écrit presque tous les jours à Khayè, sa femme. Quelques lettres rédigées en français mais censurées, et puis les autres, celles écrites en yidiche, leur langue maternelle, et passées sous le manteau, au nez et à la barbe des autorités concentrationnaires.

A partir d’une série d’interviews de Zysman alors presque centenaire, Jean Barat a réalisé un film documentaire sur l’histoire de cet homme qui se retourne à cet âge avancé sur ce qu’a été sa vie.

En présence de Jacques Wenig
Réservations: ici – Entrée libre

 

 

27/03/2018    

Liens