AGENCE DIASPORIQUE D’INFORMATION

Abonnez-vous à la newsletter, envoyez un email
quelconque à adi-subscribe@restitution.be

Pavé

Pavé de mémoire

Toute personne qui le souhaite peut faire placer un pavé de mémoire devant la maison dans laquelle vivait une victime du génocide nazi.
Ce pavé est gravé du nom et du destin de la victime.

Soutenez-nous
Les services de l’ADI sont offerts gracieusement.

Ils ont toutefois un coût.
C’est pourquoi les lecteurs soucieux de garantir la pérennité d’un médias communautaire juif d’information et de libre dialogue sont invités à verser une contribution volontaire sur le compte BE79 0632 6046 4233 au nom de ADI.

 



Les derniers commentaires







    Commentaire    Retour Imprimer

Première pose autorisée d’un Pavé de Mémoire à Anvers

La première pose autorisée d’un pavé de mémoire à Anvers aura lieu ce dimanche 16 septembre, Gallifortlei 244 (Deurne). Le pavé sera posé au nom de Jan de Ridder, résistant et victime du nazisme, par son arrière petit-neveu Willem Kennis.

Jan de Ridder est entré dans la résistance en 1942 au sein de la «Witte Brigade - Fidelio» anversoise qui recrutait essentiellement dans la police et les services administratifs ainsi que dans l’enseignement. 43 policiers furent arrêtés dans la nuit du 14 au 15 janvier 1944. Seuls 8 d’entre eux survécurent à la déportation. Après 13 mois d’emprisonnement particulièrement cruels, Jan De Ridder est mort le 9 mars 1945 à la caserne Boelcke à Nordhausen qui dépendait du camp de concentration de Mittelbau-Dora.

La cérémonie se déroulera devant la maison où il fut arrêté, en présence de sa famille, de voisins et de sympathisants.

Prendront successivement la parole : Willem Kennis, arrière petit-neveu de Jan de Ridder; Herman Van Goethem, historien, recteur de l’Université d’Anvers et ancien directeur du Musée Kazern Dossin de Malines; Ben Michiels, petit-fils de Jos Veerman qui dirigeait le réseau d’agents de police résistants de Deurne et Meyer-Marcel Zalc, président de l’Association pour la Mémoire de la Shoah (AMS-VHS).

En février et juin 2018, l’Association pour la Mémoire de la Shoah (AMS-VHS) avait posé des pavés de mémoire à Anvers sans autorisation, dans une action de désobéissance civile. 9 ans après la première demande, le Conseil communal anversois a, le 13 juin 2018, autorisé la pose de Pavés de Mémoire selon une procédure détaillée. L’AMS se propose d’intervenir pour faciliter les démarches des familles. A ce jour, 41 pavés de mémoire sont en attente de pose à Anvers.

Willem Kennis sera l’invité de Passeurs de Mémoire, l’émission de l’AMS sur Radio Judaica 90.2, lundi 17 septembre de 16h à 17h. Il évoquera son grand-oncle et l’autorisation enfin accordée de poser des Pavés de Mémoire à Anvers.

Pour de plus amples informations et obtenir les captations TV, s’adresser à Michel Lussan, directeur de la communication-AMS au 0479.34.36.34 / lussan@loitzanski.com, y compris le 16/09 après 16h.

Pour toute information concernant la pose de Pavés de Mémoire, s’adresser à Nicole Weismann ams@restitution.be, +32 23 47 50 65

13/09/2018    AMS-VHS

Liens