AGENCE DIASPORIQUE D’INFORMATION

Abonnez-vous à la newsletter, envoyez un email
quelconque à adi-subscribe@restitution.be

Pavé

Pavé de mémoire

Toute personne qui le souhaite peut faire placer un pavé de mémoire devant la maison dans laquelle vivait une victime du génocide nazi.
Ce pavé est gravé du nom et du destin de la victime.

Soutenez-nous
Les services de l’ADI sont offerts gracieusement.

Ils ont toutefois un coût.
C’est pourquoi les lecteurs soucieux de garantir la pérennité d’un médias communautaire juif d’information et de libre dialogue sont invités à verser une contribution volontaire sur le compte BE79 0632 6046 4233 au nom de ADI.

 



Les derniers commentaires







    Commentaire    Retour Imprimer

6 nouveaux pavés de mémoire aux noms de résistants de Saint-Gilles

Ce mardi 20 novembre, à Saint-Gilles, l'ASBL Mémoire d'Auschwitz, en partenariat avec l’Association pour le Mémoire de la Shoah, fera poser 6 pavés de mémoire aux noms de 6 résistants ayant habité la commune avant d’étre tués et inhumés au Clos des fusillés.

9h rue Jean Stas 4 Jean-François Tihon
9h30 rue Emile Féron 28 Albert Delcroix 
10h chée de Waterloo 96 - Ernest Musette 
10h30 rue du Fort 47 Philippe Winnen 
11h rue de la Glacière 14 Martial Van Schelle 
11h30 rue d’Irlande 82 Raymond Bosmans

Le personnel communal assurera la pose des pavés dans les trottoirs, devant les seuils des maisons des héros. Les élèves du Lycée Intégral Roger Lallemand , ayant bénéficié au préalable d’un enseignement consacré à la résistance belge durant la seconde guerre mondiale, interviendront à chaque endroit de façon personnalisée.

En 2017, à l'initiative de Jan Hertogen, militant de la mémoire et personne de contact pour les pavés de mémoire en Flandre, la vie et l'engagement d'un de ces résistants, Martial Van Schelle, avait été évoquée en ces termes lors d'une cérémonie tenue au Tir National :  

“Martial Van Schelle était un des plus grands sportifs que la Belgique ait connus. Il a participé à quatre Jeux Olympiques, atteignant la finale en 100 mètres nage libre avec entre au­tres une 4ème place aux Jeux Olym­piques d'Anvers en 1924 en crawl, qu'il avait appris aux États-Unis. Le Campinois avait suivi sa mère en Amérique. Sa mère mourut durant la première guerre mondiale suite à une attaque allemande sur son pa­quebot. Martial Van Schelle termina cinquième en finale olympique en Bobsleigh à quatre en 1936 à Garmisch Partenkirchen, exploit que personne n'a jamais égalé.

Homme d'affaires prospère il ouvrit entre autres une boutique de sport dans la Galerie du Roi à Bruxelles, là où se trouve actuellement le Musée des Lettres et Manuscrits, une piscine à Saint-Gilles qui l'hiver était transformée en pati­noire, et une piscine à Westende abritant sous le sol en verre un restaurant. À huit reprises il participa également à l'important concours aéronautique « Gordon Bennett ».

Pendant la Seconde Guerre mondiale Martial Van Schelle s'engagea dans la résistance et il combattit au premier rang. Il se spécialisa dans le transport d'armes, de munitions et d'explosifs.

Le 15 janvier 1943 il fut arrêté et incarcéré à Breendonk. Le 15 mars 1943 à 7hlO Martial Van Schelle y fut exécuté en même temps que neuf autres otages en guise de représailles pour la mort de deux collaborateurs. Il fut inhumé ici, au Tir national.

La veille de son exécution Martial Van Schelle par­vint à rédiger un testament dans lequel il légua toute sa fortune et tous ses biens à son person­nel. Il termine son testament comme suit : « Je vais mourir pour la Belgique, tâchez de vous en souve­nir en perpétuant mon nom dans le temps et dans l'espace ».

Martial Van Schelle mourut à l'âge de 44 ans au poteau d'exécution. Il était un des 300 ota­ges qui furent assassinés par l'occupant allemand. Au moins 933 Belges virent leur sentence de mort prononcée en Belgique effectivement exécutée et au moins 258 prisonniers belges N.N. furent décapites en Allemagne dans divers lieux d'exécution après une sentence de mort. C'est à eux et à tous les au­tres qui ont payé de leur vie leur résistance politi­que, que nous rendons ici hommage."

20/11/2018    AMS-VHS

Liens