AGENCE DIASPORIQUE D’INFORMATION

Abonnez-vous à la newsletter, envoyez un email
quelconque à adi-subscribe@restitution.be

Pavé

Pavé de mémoire

Toute personne qui le souhaite peut faire placer un pavé de mémoire devant la maison dans laquelle vivait une victime du nazisme.
Ce pavé est gravé du nom et du destin de la victime.

Soutenez-nous
Les services de l’ADI sont offerts gracieusement.

Ils ont toutefois un coût.
C’est pourquoi les lecteurs soucieux de garantir la pérennité d’un médias communautaire juif d’information et de libre dialogue sont invités à verser une contribution volontaire sur le compte BE79 0632 6046 4233 au nom de ADI.



Les derniers commentaires







    Commentaire    Retour Imprimer

Bruxelles, lundi 27 janvier, 12 heures 30: participation des parlementaires bruxellois à l'opération de nettoyage des Pavés de Mémoire pour réveiller la mémoire de la Shoah.

L’appel à réveiller la mémoire du génocide des Juifs lancé aux parlementaires bruxellois par l’Association pour la Mémoire de la Shoah a été entendu. Les groupes politiques représentés au parlement ont annoncé leur participation à l’opération de nettoyage des 574 Pavés de Mémoire déjà posés en Belgique, en ravivant en commun ceux placés 53 et 55 rue du Lombard, devant l’entrée du parlement.

La cérémonie se déroulera de 12:30 à 13:30.

Elle sera introduite par Marcel Zalc, président de l’Association pour la Mémoire de la Shoah. Il rappellera la nécessité de se souvenir de la Shoah non seulement à Auschwitz mais également en Belgique, la nécessité de se souvenir de la xébophobie et de l'antisémitisme largement répandu au sein de la population belge avant guerre, la nécessité de se souvenir que des administrations de l’Etat belge ont été complices du génocide nazi en participant activement à la persécution, à la spoliation et à la déportation des Juifs de Belgique. Marcel Zalc appellera les responsables politiques à prendre enfin les mesures législatives adéquates afin que les victimes de la Shoah résidant en Flandres bénéficient effectivement d’une reconnaissance comme victime civile de la guerre, comme celles de Bruxelles et de Wallonie.

Rachid Madrane, le président du parlement bruxellois, y prononcera un discours général.

Les descendants des familles Preszow et Loïtzanski évoqueront la vie, les engagements et les souffrances infligées par les nazis et leurs complices belges à leurs ancêtres qui habitaient à ces adresses et qui y furent arrêtés.

Les chefs des groupes parlementaires seront invités à prendre la parole. Ont d’ores et déjà annoncé leur participation les groupes suivants: Carla Dejonghe Présidente de groupe Open Vld au parlement bruxellois et Guy Vanhengel, premier vice-président du parlement bruxellois; Emmanuel de Bock, président de groupe DEFI au parlement bruxellois; Françoise de Smedt Présidente de groupe PTB/PVDA au parlement bruxellois; elle sera accompagnée d’un autre député; l’ensemble du groupe PS Dominique Lootens-Stael, président de Groupe Vlaams Belang au parlement bruxellois.

Les députés suivants seront également présents : Barbara de Radigues et d’autres députés Ecolo; David Weytsman, MR; Juan Benjumea Moreno, Groen; Els Rochette  SPA et Gilles Verstraeten, NVA.

Information et inscriptions: Harold Schuiten
ams@restitution.be
Chaussée de Waterloo, 632
1050 Ixelles
Tél. 02 347 50 65 ou 0493 98 34 23

26/01/2020    AMS-VHS

Présence de Dominique Lootens-Stael, président de Groupe Vlaams Belang au parlement bruxellois.

.Envisage-t-on un cordon sanitaire autour de cet individu, représentant d’un parti fleurant le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie?.


26/01/2020 | 18H11 | Daniel Apelbaum

"Cordon sanitaire"

."Le cordon sanitaire" est une invention politique de partis francophones visant à humilier et discréditer le Vlaams Belang. L’effet de cette posture est très discutable. En tout état de cause, elle ne doit pas s’imposer au secteur associatif. La lutte pour la mémoire de la Shoah à d’autres exigences et d’autres moyens que ceux que se donnent les partis pratiquant le cordon contre les idées d’extrême droite... quand cela les arrange, alors qu’ils acceptent parfois de conclure des accord de majorité politique avec la NVA, dont les déclarations nationalistes et xénophobes font le lit du développement actuel de l’extrême droite..12/02/2020 | 22H39 | Eric Eric Picard

 répondre publier un nouveau commentaire


Liens